Doggy Style & Curly-Rose

Curly-Rose était si heureuse lorsqu’elle a été adoptée par Brenda. Cela faisait 6 longs mois qu’elle était à la SPA. Une des vétérinaires qui la soignait, n’a cessé de lui dire combien elle était chanceuse d’avoir été choisie, qu’elle serait la plus heureuse dans son nouveau foyer. Autant dire que Curly ne se doutait pas une seconde de ce qu’elle allait devoir accomplir dans ce petit pavillon. Sa maîtresse voyait en elle le mannequin qu’elle n’avait pu devenir plus jeune. Et Curly allait devoir assouvir ce rêve de gloire. Alors, tous les week-ends, Brenda la fait défiler, elle passe des heures à la coiffer, à lui faire des teintures de toutes les couleurs. Elle se prépare pour le concours et pour cela elle essaye de prendre exemple sur les chiens de ses amies. Elle décide de l’habiller de rose et de lui donner une texture de mouton. Curly-Rose se sent si honteuse, le résultat est monstrueux. Elle arrive en 17e position du concours. Pas de podium, pas de chèque. « Tout ce travail pour rien » sanglote Brenda. Alors Curly se demande si elle n’aurait pas du rester anonyme, rester dans sa cage, sauvage.



Édition Doggy Style
Consulter en ligne
JOHANNACARTIER.COM︎ actuellement en résidence Les Chantiers, Passerelle centre d’art contemporain, brest︎ Pour + d’ actus, rendez-vous sur instagram [@tndrjoj]︎ T-shirts en vente sur  [@tndrxtndr]︎
Mark